mardi 24 mars 2015

Sous le casque

Toc toc
C’est toi ?
Pourquoi tu ne réponds pas ?
Ton casque est riveté ?

Ne semble pas rouillé pourtant.
A moins que tu n’aies déserté ton armure
Et repris ton masque d’invisibilité.
Celui que j’ai cru déjouer un soir de rencontre.

Je sais
Si tu étais vrai  tu me dirais
Cela n’a pas d’existence palpable
Sauf dans une autre réalité
Aujourd’hui rendue inaccessible

Pourtant …


6 commentaires:

  1. Une histoire si fugace qu'on se demande si ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. s'il y a un pilote dans l'avion ?

      Supprimer
  2. Pas d'accès aux commentaires sur le précédent article.
    J'aime les ponts, très symboliques.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. Se blinder...contre soi-même?

    RépondreSupprimer
  4. C comme Corinne29 mars 2015 à 11:41

    Le silence ne nous parle pas... Désarmant que l'armure soit vide. Pas de bataille à mener donc. La fuite le néant. Bouh j'aime pas et toi non plus...Sourire.
    Prenons nos mots et notre curiosité et allons sur d'autres champs mener bataille amoureuse...
    Amitiés

    RépondreSupprimer
  5. Communiquer vraiment, réciproquement est si rare et ardu qu'il semble en effet qu'un pare-feu de métal nous sépare.

    RépondreSupprimer