mercredi 18 janvier 2017

Les poupées de Cadix






Elles n’avaient rien d’espagnol, ces poupées blondes au teint laiteux

Mais elles fêtaient l’enfance et la naissance d’une ère nouvelle.



Peut-être elles et leurs beaux habits avaient été aussi importés de l’impériale commerciale Chine.


Peut-être étaient-ils fabriqués par de petits enfants vite attelés à une dure besogne de travail à la chaîne sans soulever le moindre apitoiement de leurs patrons.



Ah, l’éthique, valeur surannée ?

Mythe à jamais disparu ?