mercredi 18 janvier 2017

Les poupées de Cadix






Elles n’avaient rien d’espagnol, ces poupées blondes au teint laiteux

Mais elles fêtaient l’enfance et la naissance d’une ère nouvelle.



Peut-être elles et leurs beaux habits avaient été aussi importés de l’impériale commerciale Chine.


Peut-être étaient-ils fabriqués par de petits enfants vite attelés à une dure besogne de travail à la chaîne sans soulever le moindre apitoiement de leurs patrons.



Ah, l’éthique, valeur surannée ?

Mythe à jamais disparu ? 

6 commentaires:

  1. Ce monde fou où la magie et la misère se côtoient ...

    RépondreSupprimer
  2. Terrible, heureusement il y a des consciences qui se soulèvent mais seront-elles écoutées par des gens actifs??

    RépondreSupprimer
  3. Poupées et autre jouets fabriqués par des enfants qui n'ont pas de jouets ni le temps de jouer...
    Un travail harassant , une vie d'esclaves !
    Selon la morale des puissances capitalistes...

    RépondreSupprimer
  4. bonjour chere Saravati.belle photo je prendrai la premiere poupee.ca brise le coeur que ces poupees etaient faites par les enfants expolitees.jespere que ce n'est pas vrai.

    bonne annee 2017 a vous je vous souhaite une annee de beaucoup magie de lart parceque vous etes artiste magnifique et beaucoup de joie et paix et que vos desirs seront realises par lunivers.

    RépondreSupprimer
  5. Les poupées stéréotypées et une chanteuse peroxydée, image d'une poupée avec une voix magnifique! Je ne connais pas Patty Bravo, vos musiques accompagnatrices sont souvent des découvertes pour moi! Là, je me suis sentie mal à l'aise devant cette femme maigre à l'épaisse couche de fond de teint et aux yeux charbonneux. J'ai pensé à vos poupées de la photo. Une poupée à la belle voix douloureuse.
    Merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
  6. Poupée de son,
    Poupée de chanson...
    Derrière le masque,
    Se cache quel désastre ...

    RépondreSupprimer